Héritage des données : une aide précieuse pour vos proches

Aujourd’hui, réseaux sociaux, emails, blogs et autres solutions cloud font partie de notre quotidien. Consciemment ou non, nous construisons au fil du temps un patrimoine numérique complexe à travers les différents services numériques que nous utilisons. C’est pour cette raison que SecureSafe propose une fonction spécifique qui aidera les proches d’une personne décédée à apporter le repos à son fantôme numérique : l’héritage des données.

L’héritage des données aide la famille et les proches d’une personne décédée à gérer les documents numériques importants et les identifiants ayant appartenu au/à la défunt/e.

Cela permet aux proches de supprimer ou de désactiver les profils sur les réseaux sociaux et autres comptes de la personne décédée.

Ainsi, l’époux/se ou conjoint/e peut hériter des informations importantes qui lui permettront d’accéder aux comptes bancaires, assurances et autres biens communs. Ainsi, il/elle ne se verra pas refuser un soutien financier ou légal non négligeable lors de la gestion du décès de son époux/se.

Les professionnels pourront également recourir à l’héritage des données afin d’autoriser l’accès aux documents sensibles par leurs partenaires, ou leur transmettre des informations vitales sur les activités de l’entreprise, au cas où il leur arrivait quelque chose.

Chaque client SecureSafe peut activer l’héritage des données depuis son compte en ligne. Découvrez ci-dessous comment fonctionne l’héritage des données en cas de décès du titulaire d’un compte SecureSafe.

Fonctionnement de l’héritage des données

  1. Lors du décès ou en cas d’incapacité du titulaire d’un compte SecureSafe (qui a souscrit à l’héritage des données), une procédure à plusieurs étapes est déclenchée afin d’assurer le transfert sécurisé de documents, fichiers et mots de passe numériques selon les vœux de la personne décédée ou en incapacité.
  2. L’activateur autorisé lance alors la procédure d’héritage des données grâce à un code d’activation qui lui a été remis par le titulaire du compte (généralement sous la forme d’un PDF ou d’un document imprimé). Ce document comporte un code à 36 caractères ainsi que des instructions d’utilisation. L’activateur autorisé est une personne de confiance désignée par le titulaire. Il s’agit souvent d’un membre de la famille, de l’époux/se ou d’un ami proche du/de la défunt/e.
  3. Après renseignement du code d’activation démarre le décompte de la période de sauvegarde prédéfini par mesure de sécurité. La période de sauvegarde est mise en place afin de garantir que l’activation de la procédure d’héritage des données n’a pas été enclenchée contre la volonté du titulaire du compte SecureSafe. Pendant cette période, déterminée par le titulaire, SecureSafe envoie un email et un SMS au titulaire du compte l’informant de l’imminence de l’activation de l’héritage des données. Si la procédure d’héritage des données est activée contre la volonté du titulaire, il ou elle devra simplement se connecter à son compte avant l’expiration de la période de sauvegarde afin de stopper la procédure.
  4. Après expiration de la période de sauvegarde, tous les bénéficiaires désignés recevront un email ou SMS de la part de SecureSafe. Il les informera qu’un proche leur a légué des données numériques. En plus des instructions d’utilisation, les bénéficiaires recevront un identifiant et un message personnel du titulaire du compte SecureSafe décédé, s’il a laissé un message à leur intention. Les bénéficiaires recevront également un mot de passe unique dans un SMS séparé.
  5. En suivant les instructions fournies et en utilisant l’identifiant et le mot de passe indiqués pour se connecter à SecureSafe, le bénéficiaire aura accès à tous les fichiers et mots de passe attribués au bénéficiaire par le défunt.
  6. À ce stade de la procédure, le compte original du/de la défunt/e sera bloqué et totalement supprimé sous quelques jours. Ainsi, toutes les données non assignées au bénéficiaire par le titulaire disparaîtront complètement à l’issue de la transmission des données.

Important : si vous souhaitez tester l’héritage des données, nous vous recommandons de créer un compte d’essai gratuit qui ne contient aucune donnée sensible. Cela préviendra tout blocage ou suppression involontaire de votre compte SecureSafe (cf. étape 6 ci-dessus).

Retrouvez ici les instructions pour mettre en place l’héritage des données dans votre SecureSafe. Pour toute question sur l’héritage des données, écrivez-nous.